La Coulée verte

Des pentes du Coudon au cœur de ville

Du vert, encore et d’abord puisque la nature est part essentielle de l’identité valettoise. Avec la Coulée verte imaginée par le maire Thierry Albertini, le promeneur va du massif du Coudon jusqu’au Cœur de ville. En partant des Pentes du Coudon qui aménagent cette partie du massif pour la détente, la promenade et les activités extérieures ; puis en descendant vers le Parc de la Baume via les Jardins remarquables de Baudouvin et d’Orvès, pour arriver en ville le long du ruisseau Saint-Joseph appelé à regagner l’air libre

Les Pentes du Coudon

L’aménagement du site a été confié à l’Office national des forêts (ONF). Il propose la mise en place de quatre tranches successives. Une première phase de sécurisation est en cours de manière à ouvrir rapidement le lieu au public. Le projet Pentes du Coudon porte sur 16 hectares situés sur la Bigoye, à l’emplacement de l’ancienne carrière. Cheminements, aires de promenade, de jeu et de pique-nique, stationnements fondus dans le cadre naturel, boucles VTT ou équestres… L’ensemble calque la topographie originelle faite de terrasses et de restanques, en marquant clairement chacune des composantes.

Les deux Jardins remarquables : Baudouvin et Orvès

La Valette compte deux jardins détenteurs du label national Jardin remarquable. Le domaine de Baudouvin et son voisin d’Orvès sont proches par la distance et complémentaires par leurs identités propres. Chacun mérite l’attention et tous deux offrent de profiter de leurs trésors respectifs…

Le parc de la Baume

Avec une dizaine d’espaces clairement marqués mais reliés entre eux, 6 000 mètres carrés de superficie totale ; le Parc de la Baume a de quoi séduire et faire naître des habitudes de promenade.

Le projet de la Ville s’articule autour de deux ambitions : l’économie des moyens et des ressources pour créer un parc méditerranéen propre à l’identité valettoise. Ou comment mettre en valeur les grands arbres, des oliviers centenaires et l’eau qui va revenir à la fontaine historique des lieux…

Le parc s’étend au pied de la Bastide de la Baume. Il comprend plusieurs espaces : placette de la fontaine, jardin de poche, aire de jeux, jardin Dédale, verger, oliveraie, treille, jardin des aromatiques.

L’eau tient une place centrale avec un puisard sécurisé, un bassin et une fontaine alimentée par le ruisseau Sainte-Cécile tout proche. Le parc est idéal pour un moment de quiétude ou une promenade à l’abri de la circulation…

Les berges du Saint-Joseph

Jadis, la rivière Saint-Joseph dévalait à l’air libre le long de l’avenue Sainte Cécile. L’idée consiste à remettre au jour cette partie du cours d’eau et de lui adjoindre des berges propices à la flânerie. La rivière ressuscitée est la partie basse de la Coulée verte et sa jonction avec le Cœur de ville.


haut de page